fbpx
skip to Main Content

L’ortie au fil de l’été

C’était cette année, le 1e juillet, je me souviens.
Les dernières semaines je me sentais très fatiguée.
Mais j’ai pris le temps d’écouter, mon corps, je lui ai dit ok, on arrête de forcer, on arrête de courir à vouloir tout faire, à mener mille projets. Ok, on s’est reposé.
Il ne m’avait pas vraiment laissé le choix, mon corps. J’étais à plat, vidée.
J’ai dormi, j’ai lu, je suis restée allongée. Une ou deux journées, à juste faire ça.
Merci. Ça fait du bien, j’en avais besoin. ⁠

Puis vient le 1e juillet.
Un jour férié où je vis. Je pars dans la forêt, cueillir l’ortie.
Elle est belle, abondante et pleine de vigueur, l’ortie. La forêt aussi.
Et je reste là, longtemps, devant cette plante que j’aime tant, cette plante qui donne tant. Les minutes (les heures peut-être?) passent alors que je la regarde, que je la sens, que la touche, que je lui parle.
Je lui dis merci. Merci pour ta présence, merci pour ta médecine, pour ta sagesse. Merci d’insuffler la vie, de nourrir nos corps fatigués, nos corps épuisés. Merci aussi pour la fibre et Merci pour tes piqûres, qui m’invitent à toujours plus de présence, toujours plus de lenteur quand je te touche, quand je t’effleures. ⁠

J’ai senti l’énergie dans mes mains, comme une réponse, comme un cadeau.
C’était fort, c’était puissant, c’était beau.
J’ai senti l’énergie dans mon corps. L’ortie, les arbres, la forêt, toutes les plantes, rayonnant, me nourrissant. ⁠

Je suis rentrée le panier plein, le corps aussi. Plein de cette force que je ne connaissais plus. Cela faisait si longtemps.
Les jours qui ont suivi j’ai mangé l’ortie, j’ai séché l’ortie, j’ai bu l’ortie. J’ai transformé l’ortie, en teinture, en vinaigre, en corde, en projet. La force, la vigueur et la joie m’ont suivi. Cela faisait si longtemps. ⁠

Les semaines ont passées, l’été aussi.
Je continue de sentir son énergie. Je continue d’aller la voir, dans la forêt. J’ai récolté ses graines, concentrés de vie. ⁠
De sa fibre j’ai fait un bracelet. Un lien qui nous unit, qui me soutient, qui m’accompagne au quotidien. Merci.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top